English version |   

Enquête sur la sécurité


Allez à la fin de l'encart.
Besoin d'aide ?

Mme Lucile BODSON

Tél. : (+352) 247 84218

E-mail: lucile.bodson@statec.etat.lu

Mme Liliane REICHMANN

Tél. : (+352) 247 84264

E-mail: liliane.reichmann@statec.etat.lu


L’enquête sur la sécurité couvre la population des personnes de 16 ans ou plus résidant au Grand-Duché et habitant dans un ménage privé. Elle fournit des informations détaillées sur les crimes et délits ayant touché cette population au cours des cinq dernières années.

Le questionnaire de cette enquête a été préparé à partir d’un questionnaire modèle issu du projet européen « EU Safety Survey », mais également en tirant profit de l’expérience de l’enquête européenne sur la criminalité et la sécurité (EU-ICS) qui a été menée au Luxembourg en 2004/2005.

En fournissant des données sur les différents types de vols (cambriolages, vols de véhicules, vols avec ou sans violence…) ainsi que sur des formes de crimes et délits moins conventionnelles (fraude à la consommation, corruption…), l’enquête sur la sécurité est une importante source d’informations sur la criminalité au Luxembourg. Des données sur les actes de violences physiques et sexuelles ont également été récoltées.

Les résultats de l’enquête sont disséminés via diverses publications du STATEC en collaboration avec l’Université de Luxembourg.

Déroulement

L’enquête sur la sécurité a été menée via des entretiens téléphoniques. La société INFAS (Institut für angewandte Sozialwissenschaft GmbH) était en charge de la réalisation de ces entretiens. Les numéros de téléphone contactés ont été générés de manière aléatoire par ordinateur selon la technique du « Random Digit Dialing ».

Un pré-test avait été réalisé en mars 2013 sur un échantillon de 100 personnes. La collecte finale a débuté à la fin du mois de juin 2013 et a duré 2 mois. Au final, ce sont 3000 entretiens téléphoniques qui ont été réalisés.

Questionnaire (français)
Questionnaire (allemand)
Questionnaire (anglais)
Questionnaire (luxembourgeois)