|     | Recherche avancée

Enquête sur les forces de travail


Allez à la fin de l'encart.
Besoin d'aide ?

M. Marco SCHOCKMEL (chef de projet)
Tel. : (+352) 247 88461

Mme Carole LUISO
Tel. : (+352) 247 84240

Mme Chantal PITZEN
Tel. : (+352) 247 84273

Mme Jacqueline SCHON
Tel. : (+352) 247 84283

E-mail : lfs@statec.etat.lu


L’enquête sur les forces de travail (Labour Force Survey) est une enquête par sondage qui couvre la population vivant dans les ménages privés au Luxembourg. L’enquête fournit des résultats annuels et trimestriels sur la participation au marché du travail des personnes âgées de 15 ans et plus ainsi que sur les personnes « inactives ».

L’enquête sur les forces de travail est menée en parallèle dans tous les pays de l’Union Européenne ainsi que dans quelques pays en dehors de l’UE et permet donc de fournir des données comparables pour tous ces pays.

En fournissant des données sur l'emploi, le chômage et l'inactivité, l’enquête sur les forces de travail est une importante source d’information sur la situation et les tendances du marché du travail au Luxembourg dans l’Union européenne. Les données sont ventilées par âge, par sexe, par niveau de scolarité, entre emploi temporaire et permanent, entre emploi à temps plein et à temps partiel, et selon bien d’autres critères encore.

Les résultats de l’enquête sont disséminés via diverses publications du STATEC (Rapports travail et cohésion sociale, Regards, Notes de conjoncture, …). Les résultats sont également publiés par Eurostat.

Déroulement

L’enquête sur les forces de travail est menée via des entretiens téléphoniques. La société INFAS (Institut für angewandte Sozialwissenschaft GmbH) est en charge de la réalisation de ces entretiens. Les numéros de téléphone qui sont contactés dans cette enquête sont établis de manière aléatoire, selon le principe du « Random Digit Dialing ».

Cadre légal

L’enquête a pour base légale le règlement (CE) n° 577/98 du Conseil du 9 mars 1998 relatif à l'organisation d'une enquête par sondage sur les forces de travail dans la Communauté. Les réponses données aux enquêteurs seront couvertes par le secret statistique garanti par l’article 7 de la loi modifiée du 9 juillet 1962 (loi organique du STATEC) et la loi modifiée du 2 août 2002 relative à la protection des personnes à l’égard du traitement des données.