English version |     | Recherche avancée

Les ménages monoparentaux
22-02-2016 | STATEC


On sait que les ménages monoparentaux sont les plus touchés par le risque de pauvreté. En 2014, 44.6% de ces ménages ont des revenus se situant en-dessous du seuil de pauvreté (60% du revenu médian équivalent), alors que pour l’ensemble des ménages avec enfants dépendants le taux de pauvreté est de « seulement » 22.4%. À noter que le taux de pauvreté des ménages monoparentaux au Luxembourg dépasse celui des pays voisins et celui de la zone euro en moyenne (33.8% en 2014). Le taux de pauvreté ne renseigne pas sur le poids démographique des ménages monoparentaux, ni sur les caractéristiques socio-économiques de ce type de ménage. Les ménages monoparentaux représentent 3.2% de l’ensemble des ménages, 9.0% des ménages avec enfants et 5.1% de la population. La monoparentalité reste un phénomène largement féminin. En 2014, la personne de référence dans 82.7% des ménages monoparentaux est féminine.